Mise à jour : 24 octobre 2013

HISTORIQUE

 

1906 - 2006 : 100 ans

Fondé le 20 Octobre 1906 par un groupe d’anciens élèves du Lycée Banville, associés à quelques sportifs locaux sous la présidence de Pierre FAURE, le F.C.M. ne tarda pas à devenir la terreur du Bourbonnais dont il devait être le champion à de multiples reprises.
A partir de 1908 il accumule les victoires au cours de ses premières années d’existence, et certains des plus grands clubs nationaux figurent alors à son tableau de chasse : le S.C.U.F. en 1909, le Stade Français la même année et encore en 1911.

 

1 9 2 3 - 1 9 6 2

1923
Le F.C.M. affirme sa supériorité sur le C.A.S. Clermont et sera Champion du Centre. En match de barrage il battra Casteljaloux (7-3) et accédera au Championnat de France d’Excellence, qui regroupe alors les vingt meilleures équipes françaises.
II s’inclinera devant de prestigieux adversaires : Albi (3-14), Béziers (0-11), Biarritz (3-15), Bordeaux (0-6).
Après cette saison mémorable, le club rétrograde et prend place en série. La pente est longue à remonter. Le redressement sera amorcé en 1930.

Equipe: 1939-1940 Equipe: 1942-1943
Equipe: 1947-1948
Le F.C.M. regagne sa place en Division Promotion en 1934 et 2 ans plus tard se qualifie pour la 1/2 finale, succombant de peu devant Graulhet qui sera Champion de France.
La saison 1937-1938 sera mémorable.
Le F.C.M. livre un terrible duel à Bergerac qu’il élimine au 4e match, pour accéder à la 1/2 finale du Championnat de France de Promotion. Nouvelle victoire au dépens d’Orthez (11-0). Le F.C.M. n’échouera qu’en finale à Lyon devant l’Olympique de Marseille (3-11). II monte alors d’un cran et participe au Championnat de France d’Honneur.
Et puis ce fut la guerre.
1943 Début au club du futur grand international Bernard CHEVALIER.
Il y restera jusqu’en 1949.

1947
Le F.C.M. reprend sa place en 2e division et manque ensuite de peu l’accession au groupe supérieur (défaite en 1/4 de finale devant Bort (3-0)). Pendant plusieurs saisons le club échouera ainsi aux portes de la 1ère division.
1950-1952-1953
Après sa défaite devant Mauléon (0-3) en 1/16e de finale, en 1950, le F.C.M. va fléchir petit à petit, jusqu’au drame de 1952-53, où le F.C.M. subit les foudres fédérales et est mis hors championnat pour la saison en cours et la suivante.
1954 II échoue devant Autun.
1955-56 Le FCM est supplanté par Riom dans le Championnat Régional.
Champion d’Auvergne en 1957, il sombre en 1/8e de finale Honneur face à Choisy.
1959
Enfin, battu à Gaillac (0-5) en 1/8e de finale, le F.C.M. retrouve sa place en 3e division.
Ses débuts à l’échelon supérieur seront fracassants. II triomphe de tous ses adversaires dans la poule qualificative, élimine Rouen, puis Pamiers pour échouer en 1/4 de finale contre Pézenas.
1961
On peut croire que le vieux club va consacrer ce renouveau, mais non. S’il laisse derrière lui Digoin et les Ilets de Montluçon, il est précédé par Voiron, Mâcon, Givors et Issoire.
1962
Il réalise l’exploit et franchit la porte de la 2e division en éliminant Thuir à Sarlat. II poursuit sa route et n’échoue qu’en finale devant Castelsarrasin à Limoges, le 13 Mai 1962.

1 9 6 3 - 1 9 8 0

1 9 6 3 - 1 9 6 9

Une nouvelle ère commence pour le F.C.M. qui se comporte bien en 2e division jusqu’en 1967. Classé dernier de sa poule en 67-68, il ne peut échapper à la descente et joue en 3e division au cours des saisons 68-69 et 69-70.
1 9 7 0 - 1 9 8 0
70-71 Le mauvais classement du FCM entraîne sa chute en séries inférieures.
En 74-75, après quatre ans de purgatoire, il obtient la récompense de ses efforts et réintègre la 3e division en battant Aix-les-Bains à Tarare.
En 75-76, il réalise un authentique exploit qui restera dans les annales du Club en qualifiant ses quatre équipes aux phases finales du Championnat de France.
En 80-81, terminant pour la deuxième année consécutive à la première place de la poule, le F.C.M. après une saison remarquable, retrouve la 2e division, treize années après l’avoir quittée, en éliminant Sorgues (15 à 9) sur le terrain de Langeac, le 26 avril 1981.
ONT PARTICIPÉ À CET EXPLOIT PENDANT TOUTE LA SAISON :
BROSSIER, BRUNOT, CARBONNEL, CHINELLATO, Ph. DESCHAUME, DUDUN, ETCHEVERRY, GARCIA, GARDES, GAS, IRLINGER, ISMAEL, MOKTHAR, PARMENTELOT Th.,PARMENTELOT J.-P., PAROD, THEVENOUX, VEDRENNE, WALKIEWIEZ, AUREMBOUT, VUILBERT,JOUSSAIN.
Bravo a tous.

1 9 8 1 - 1 9 8 7

1981-1982
Pour son retour en 2e division le club doyen réussit un excellent parcours. Sur 33 rencontres, il remporte 21 victoires et termine à la 4e place, premier club auvergnat du secteur. Ce qui le qualifiait pour les 32e contre Vinay. Par manque de réussite il perdit cette rencontre. La même année, le club parvient en 1/2 finale du Challenge du Centre.
1982-1983
Triste saison pour les Fécémistes qui, allant de défaites en défaites, se voient dans l’obligation de rétrograder en 3e division.
1983-1984
Saison en demi-teinte, terminée par une troisième place qualificative. A Roanne, en 32e de finale, contre Meximieux, l’équipe fanion, fébrile échoue face à un adversaire bien à sa portée.
1984-1985
Une saison à oublier, faite de désillusions.
Défaites sur défaites, en Challenge du Centre, élimination au premier tour de la Coupe de France, peu de victoires en championnat, et la descente en Championnat d’Auvergne Honneur.
1985-1986
Sera une saison remarquée pour plusieurs raisons : en même temps qu’un redressement très net s’amorce, s’annonce le 80e anniversaire du Club. En effet après un parcours presque sans faute, l’équipe fanion décrochait le titre de Championne d’Auvergne Honneur avec 63 essais marqués.
Hélas, 3 fois hélas, une énorme désillusion attendait les Fécémistes à Briare.
Après un match à oublier, c’était la défaite devant Gennevilliers par 16 à 13. Tout était à recommencer.
1986 -1987
Les années se suivent... et se ressemblent.
Après une excellente saison en Championnat Honneur Auvergne, c’est à nouveau le temps des désillusions. Le FCM est battu 2 fois en 32e de finale, contre Viry-Châtillon. Cette année là les 32e se déroulaient en matches aller-retour. Au match aller à Dompierre, le club perd 15 à 9. Puis au retour à Savigny sur Orge, il s’incline à nouveau 21 à 9. C’est le retour à la « case départ ».

1 9 8 8 - 2 0 0 3

Au mois de mai 1988 à la suite des matches aller et retour les 1er et 8 mai les Fécémistes remontent en 3e division. A partir de la saison suivante, les verts et blancs obtiennent d’excellents résultats leur permettant de se qualifier pour les play-off mais sans qualification pour les phases finales.
En mai 1993, après de brillants play-off , le FCM joue le match de la montée contre Nevers à St-Léger des Vignes. Malgré le nombre important de supporters, la rencontre se solde par un score de 14 à 12 en faveur de Nevers. Tout était à refaire.
1993-2000
Après plusieurs participations aux phases finales, sept saisons furent nécessaires pour disputer une nouvelle fois le match de l’accession en Fédérale II à Givors contre le Pontet. Après un match plein de suspens, le F.C.M., 17 ans après, retrouve l’échelon supérieur en l’emportant 9 à 6. A souligner le très fort engouement du public moulinois pour cette rencontre avec le déplacement de 6 bus et de nombreuses voitures particulières. L’évènement avait réuni plus de 500 personnes aux couleurs vertes et blanches. La saison ne s’arrêtera pas là. En effet, les Fécémistes passèrent les 1/8e de finale et les 1/4 de finale avant de s’incliner en 1/2 face à Villefranche-sur-Saône.
C’est une saison qui a marqué l’histoire du club.
2000 - 2002
Les deux dernières saisons ont permis au groupe moulinois d’apprendre ce qu’était la Fédérale II. Le maintien difficile fut réalisé. Pour cette saison, le rodage étant terminé, il est impératif d’accrocher la qualification.
Nous le souhaitons tous !

2002-2003

La troisième saison consécutive en Fédérale 2 nous a permis d'assister à de superbes matchs (victoire à domicile contre Montluçon), mais en concurrence avec des équipes redoutables comme Villefranche-sur-Saône (vice-championne de France), St Claude et Givors, le FCM n'a pu remporter que 3 victoires et redescend en Fédérale 3. Cette année s'annonce malgré tout pleine de promesses.

 

2 0 0 3 - 2 0 1 5

2003-2004

Sous la houlette de Jean-Claude Payeras le FCM en pleine reconstruction débute sa saison de manière laborieuse (3 défaites). Mais l'enthousiasme et les fondamentaux retrouvés, les vert et blanc réalisent une remontée spectaculaire au classement (victoire contre Voiron et Cournon à domicile, respectivement 1er et 2ème) pour finalement terminer à la 5ème marche et arracher un match de qualification (défaite contre Nice). La reconstruction se poursuit cette année avec Cyril Resseguier qui devrait poursuivre le travail entamé par Jean-Claude Payeras avec une équipe rajeunie mais pétrie de talent.

2004-2005

« Le F.C.M. doit consolider ses fondations et ses structures, et travailler sur du long terme », c'est le message des coachs pour cette nouvelle saison.

De même que l'exercice précédent, le début de championnat 2004-2005 est difficile pour une équipe jeune et manquant d'expérience, les victoires se font attendre, ...

Heureusement, la trêve hivernale permet d'étoffer le groupe, et de « resserrer les boulons ».

L'équipe gagne en maturité, en confiance et donc en motivation. Dès janvier, le F.C.M. fait un bond au classement et échoue aux portes de la qualification.

En 2006, dans une poule plus restreinte (10 clubs), le F.C.M. retrouve des clubs qu'il connaît bien.

Souhaitons que les « verts et blancs » jouent les premiers rôles et nous montrent tout ce dont ils sont capables. Ce serait la plus belle manière de fêter ses 100 ans !

2005-2006

Cette saison a été marquée par de très belles victoires à l'extérieur (Saint-Priest, Brioude, Commentry, Le Puy) et une invincibilité farouchement préservée à domicile. Les ingrédients étaient réunis pour assister à de belles phases finales.

Au menu des fécémistes, Montélimar était proposé en entrée. Dominant son sujet, Moulins s'imposait sans être inquiété. La suite, une semaine plus tard, à Bourg-en-Bresse était moins réjouissante, sans réussir à appliquer les consignes sur le terrain, les verts et blancs chutaient lourdement contre Saint-Marcellin.

Les objectifs étaient cependant atteints pour le trio Cyril Rességuier, Thierry Parmentelot, Thierry Chaudier.

Cette saison doit servir de tremplin et de levier pour faire encore mieux, notre équipe doit hisser encore son niveau de jeu et parfaire sa gestion des matchs pour atteindre les phases finales et prolonger le plus possible cette belle aventure.

Cette année a été marquée par les 100 bougies que le club ainsi que toutes ses forces vives ont soufflées à la fin du mois de juin, une page se tourne, et un nouveau chapitre reste à écrire ...
2006-2007

Pour cette saison, le FCM évolue dans une poule difficile avec notamment Saint-Etienne, Issoire et effectue un début de saison remarquable. L'équipe va glaner 4 succès à l'extérieur et se place idéalement dans l'optique d'une montée directe en fédérale 2. Mais deux revers à la maison, un match nul et 5 matchs perdus à l'extérieur la font terminer à la 3ème place qui la qualifie pour les 64èmes du championnat de France.
L'équipe 1 rencontre La Valette, club du Var à Loriol, et s'incline 21 à 7 sur un match pourtant à sa portée. La saison est donc terminée. Pierre Galant, Thierry Chaudier et Thierry Parmentelot ont dirigé et drivé cette équipe, mais le souhait de tous les spectateurs, supporters, sportifs et dirigeants est de voir évoluer le club à l'étage supérieur en fédérale 2 dans les meilleurs délais.
Avec 6 matchs gagnés, 11 matchs perdus et un nul, l'équipe réserve ne s'est pas qualifiée, mais elle a démontré en fin de saison de réels progrès avec notamment 3 matchs gagnés à l'extérieur.

2007-2008

Le FCM se retrouve cette saison dans une poule relevée avec La Voulte, Tournon-Tain, Bort et Roanne. C'est une saison encore trop vite terminée. Pourtant malgré un début de saison difficile et sans réussite, l'équipe première fait un bon parcours, qui l'amène à la troisième place de sa poule. Elle faillit même créer la surprise en s'inclinant à La Voulte sur le score de 11 à 9. Mais ce sera la saison où le FCM retrouve un fond de jeu avec des bases solides. Thierry Rousseau et Dominique Chinellato ont posé des jalons pour les saisons à venir. Qualifié pour les 64ème du championnat de France, le FCM s'incline à Montravel-en-Bresse sur le score de 16 à 3 contre Vizille.

Quand à l'équipe réserve, sous la houlette de Jean-Michel Sausa, elle bouscule tout sur son passage en début de saison, mais hélas, la fin de celle-ci est plus difficile. Troisième de sa poule et qualifiée pour les 64ème, elle s'incline contre Tricastin sur le score de 32 à 6 sur le terrain de Roche-la-Molière.

Un grand renfort de juniors passants seniors devrait, la saison prochaine, étoffer l'effectif des deux équipes.

2008-2009 Un goût d'inachevé

Que dire de l'équipe première (identique à trois joueurs près à celle de la saison précédente) qui ne parvient pas malgré une poule peut-être un peu moins forte que la saison précédente à se hisser vers le haut du tableau.
Sur le terrain manque de concentration, de combativité, de jeu collectif sont peut-être les éléments qui ont fait défaut malgré les bonnes individualités qui la composent. Mais la qualification s'est envolée, à voir la saison prochaine.
Merci à ceux qui ont fait de leur mieux pour hisser le club à son meilleur niveau. L'équipe seconde fait un début de saison plus que satisfaisant malgré un relâchement en cours de celle-ci. L'équipe se qualifie et s'incline en 64ème contre Annecy 32 à 8 à Roche-la-Molière. Dommage, elle avait les moyens d'aller plus loin. Merci à Michel Sausa toujours sur la brèche pour driver ses troupes.

2009-2010

Il y aurait beaucoup à dire sur la saison 2009-2010, sans doute restera-t-elle dans les annales du club tant la mission du maintien semblait impossible en décembre et tant le suspense a été insoutenable lors des derniers matchs.
Nous retiendrons ce match « mort subite » à Villeurbanne contre le Rhône Sportif le 18 avril 2010 (victoire 10 à 5), victoire qui permet au FC Moulins de se maintenir. C'est vrai, le spectre de la descente n'a jamais quitté le club durant la saison, mais tout le monde s'est battu pour que, contre vents et marées, les couleurs vert et blanc flottent à nouveau en Fédérale 3.
Un très grand coup de chapeau à tous les joueurs pour leur courage, leur vaillance, leur obstination quand d'autres n'y croyaient plus. Félicitations aussi aux joueurs de l'équipe réserve qui ont toujours été présents et qui ont apporté leur contribution au maintien. Merci à Clément Jouvet qui, sans nul doute, a apporté sa pierre à l'édifice et qui, pour des raisons professionnelles, est parti vers d'autres horizons. Bonne chance à lui !

2010-2011

A l'image de la saison précédente, la saison 2010-2011 a été difficile pour notre équipe seniors. En effet, ce n'est qu'à l'ultime journée que tout le monde a poussé un "ouf de soulagement" et a savouré un maintien qu'il a fallu aller chercher "avec ses tripes".
C'est donc une nouvelle fois grâce à leurs valeurs de combativité, d'abnégation et de persévérance que les verts et blancs ont gagné le droit de poursuivre la grande Aventure de la fédérale 3.
Il y avait malgré tout la place pour mieux faire dans une poule où, très vite, tout était joué pour les deux premières places (Givors et Mauriac) et pour les deux dernières (Cusset et Sainte-Florine).
A force de travail, en étant assidus aux entraînements, en respectant les consignes, en gagnant en constance et en devenant plus agressif dans le jeu, les joueurs du FCM peuvent ambitionner de jouer les premiers rôles en Fédérale 3 et pourquoi pas mieux, ...
Tous les joueurs, coachs, dirigeants, sympathisants du FCM remercient Paul Lafitte et Simon Ducla pour ce qu'ils ont apporté au club, tant sportivement qu'humainement ! Après trois années passées au club, ils retournent dans le Béarn, ... Bonne chance à eux pour la suite !
Nous nous souviendrons aussi longtemps de cette journée du 28 novembre, qui nous a permis d'honorer le bouclier de Brennus, conquis par nos voisins de l'ASM, depuis les rues de Moulins jusqu'au stade Pierre-Faure.
La saison à venir recèle bien des mystères tant certaines équipes et leur niveau nous sont inconnus. La réputation de certaines comme Villefranhe-sur-Saône ou Pontarlier, n'est plus à faire tant leur longue expérience de fédérale 2 est significative. Cela nous promet, en tout cas, de superbes affiches qui nous rappelleront des souvenirs !
Bien évidemment, l'équipe s'appuiera sur sa jeunesse, son talent, son enthousiasme, le retour probable de quelques anciens issus du club pour parvenir à d'abord assurer le maintien, puis pour tenter de faire mieux.
Encourageons aussi l'équipe réserve, qui cette année joue à quinze. Nul doute qu'elle nous gratifiera encore de belles prestations et qu'elle saura porter certains de ses joueurs vers l'équipe prmière.
Alors, amis supporters, bénévoles, partenaires, dirigeants, sympathisants, nous vous attendons tous pour encourager votre équipe de coeur ! Elle a besoin de vous !

2011-2012

La saison 2011-2012 marquera sans doute un tournant important pour le club, et la jeune génération de joueurs qui composent les deux équipes seniors. En effet, renforcée par la venue des néo-zélandais d'origine samoane de Paul Laban et de Lucky Tuia, et avec le concours et l'engagement de toutes les forces vives du club, l'équipe a réalisé des prestations plutôt intéressantes. Montrant, par là-même que la formation moulinoise associée à la volonté de se surpasser, devraient nous permettre dans un avenir assez proche de jouer les premiers rôles dans notre championnat. L'excellent travail de reconstruction des quatre entraîneurs entrepris depuis trois saisons s'est traduit par une nette progression du groupe. Nous voudrions d'ailleurs ici les remercier pour leur implication, leur engagement et leur enthousiasme. Erick Chambon, Cédryck Cléret, Pierre Galan et Frédéric Verdier ont mis en place de bonnes bases de travail qui permettront à coup sûr, aux joueurs de passer encore un nouveau cap dès cette saison.
C'est fort de cette expérience, que le staff seniors voit arriver les montluçonnais Anthony Crochet et Jean-Luc Petetin, et le retour au club de Philippe Courpière. Bienvenue à eux, les objectifs sont clairs, atteindre et se maintenir dans la partie haute du classement, avec la volonté de participer aux phases finales pour l'équipe A comme pour l'équipe B. Pour cela ils pourront disposer de la quasi-totalité de l'effectif de la saison dernière, seulement quatre départs pour dix signatures. Nous avons le plaisir d'accueillir Mao Siméona pilier (Wellington NZ), Robbie Skilton demi de mêlée (Durban Afrique du Sud), Chase Dekker 3/4 polyvalent (Johannesbourg Afrique du Sud), Stéphane Panier (Varennes-Vauzelles), Teddy Desaphie et Jérémy Labbé (Montluçon) entre autres, mais aussi l'arrivée de plusieurs juniors, très prometteurs. Une concurrence qui devrait permettre à chacun de progresser. Gageons que le bon travail fait à l'intersaison nous permettra dès les premiers matches d'intégrer le haut du classement.
2012-2013

Depuis quelques années, la valeur du championnat de Fédérale 3 s'est considérablement élevée. Pour exister, il a fallu que le groupe senior, sous la houlette d'Anthony Crochet assisté de Jean-Luc Petetin et Philippe Courpière s'emploie car aucun match n'a été facile.
Consciente de ses moyens, c'est avec beaucoup de courage et de volonté que l'équipe réserve a joué les premiers rôles, ne loupant la qualification pour les phases finales que de deux points seulement.
Pour les équipiers premiers, on peut dire et constater, une fois encore, qu'il ne manque pas grand-chose pour basculer vers le haut du tableau. Ce jeune groupe, d'une moyenne d'âge d'à peine 25 ans, arrive à maturité. Sa constante progression, associée au renfort de quelques joueurs, devraient lui permettre de compenser l'arrêt de joueurs emblématiques d'une part et d'autre part, d'avoir l'ambition de jouer les troubles fêtes dans une poule une fois encore très relevée.
C'est avec plaisir, que nous accueillons, pour cette nouvelle saison plusieurs juniors, qui seront épaulés par Vlad AILENEI (international Roumain), Valentin BRY (St-Léger-des-Vignes) ainsi que par Guillaume BERGOS, Mathieu CONTAMINE, Alexis CHAMPMART IN et Karim BEN AMEUR tous en provenance de Montluçon.
L'ensemble du groupe senior, tient à remercier tous ceux qui de prêt comme de loin, participent à la bonne organisation et à la bonne ambiance.
2013-2014

Très bonne saison avec une 5ème place pour l'équipe réserve, mais aussi une 4ème place pour l'équipe fanion synonyme de qualification pour les 1/32ème de finale du Championnat de France, où elle est éliminée par Trélissac en matches aller-retour (2 défaites).


2014-2015

Saison complètement blanche pour les 2 équipes qui terminent la phase qualificative de poule, toutes les deux à la 10ème place, significatives d'une descente en Honneur régional Auvergne.

 

2015-2018

2015-2016
Après la descente du club en Honneur Auvergne, changement d'entraîneur à la tête des seniors, avec l'arrivée (ou retour de Pierre GALAN). Les résultats sont là pour l'équipe Une qui termine à la 4ème place de poule, qualificative aux phases finales du Championnat d'Auvergne, battue en 1/2 finale par Clermont La Plaine qui sera champion d'Auvergne. L'équipe B termine 7ème de poule
2016-2017
Nouveau changement d'entraîneur avec l'arrivée d'Olivier JOBERT.

L'équipe Une termine la phase de poule qualificative à la 6ème place sur 11 clubs (5ème en réalité, Montluçon, rétrogradé de Fédérale 2 ne pouvant prétendre à aucune qualification).

2017-2018

Encore un changement d'entraîneur, avec le retour de Pierre GALAN.

Les résultats sont à nouveau là pour l'équipe Une qui termine à la 2ème place de poule, qualificative aux phases finales du Championnat d'Auvergne, et à celles du Championnat de France.
Elle est battue en 1/2 finale du Championnat d'Auvergne par Bort-les-Orgues.
En Championnat de France, elle effectue un très beau parcours, victoire 23-20 contre Tarare (Champion du Lyonnais) en 1/32ème, victoire 17-13 contre Sarcelles (Champion d'Ile-de-France) en 1/16ème, et défaite 32-10 contre Chalon-sur-Saône (Champion de Bourgogne) en 1/8ème.
L'équipe B termine 5ème de poule.